Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - olympisme

Fil des billets Fil des commentaires

Qu'il est agréable d'être libre et indépendant...

, 10:18

Après 30 ans passés au service du sport, tant dans les associations les plus petites que les plus prestigieuses, soit en tant que bénévole ou professionnel, à différents niveaux de responsabilités, j'ai pris le temps de la réflexion et ai décidé de tourner la page.

Mes souvenirs y sont nombreux et les émotions qui y sont liées indescriptibles.

Si je reste attaché aux valeurs de la rénovation des jeux comme Pierre de Coubertin les a pensées et initiées, si je prône encore la cohérence et la cohésion du mouvement sportif pour le sport pour tous, si je mets en avant les valeurs et surtout les bienfaits du sport, il m'est apparût de plus en plus évident au fur et à mesure de mon engagement que l'instrumentalisation, la mise à toutes les sauces et le mercantilisme du sport n'étaient plus en accord avec l'idéal de ma pensée.

Si le sport a des vertus, la politique qui l'organise est de plus en plus dévoyée. Ce n'est pas le sport aujourd'hui qui permettra de changer la société, ni de la rendre plus belle, il n'en est que le reflet avec ses dérives et ses défauts.

Mon rôle y est non seulement devenu inutile mais surtout incompris. Il est donc clair, pour moi , que ma place est ailleurs . Le dernier mandat pour lequel je m'étais engagé tire à sa fin, il y aura 4 ans fin mars 2017 que je suis devenu Président du Comité Régional Olympique et Sportif. Je ne briguerai pas de nouveau mandat.

Mon engagement citoyen restera identique, libre et désintéressé. Je ne demande ni reconnaissance particulière, ni cérémonie de départ, pas plus que de récompense ou encore moins de médaille. J'ai juste avec mes moyens fait ce que je pensais bon et ce que j'étais capable de faire sur cette période.

Dorénavant je ne ferai, comme le colibri de Pïerre RABHI, que ma part mais je continuerai de la faire, tout en cultivant mon jardin.

JO 2024: Si c'est une affaire de logo, elle est mal engagée...

, 10:45

Le marathon est lancé: quatre villes sont officiellement candidates à l'organisation des jeux Olympiques d'été 2024, à savoir Budapest, Los Angeles, Rome et Paris, après le retrait de Hambourg suite à un référendum défavorable..

Cette course d'obstacles d'un peu moins de deux ans,(le Comité International Olympique choisira la ville hôte en septembre 2017) voit Los Angeles en bonne position pour succéder à Rio (cet été) et Tokyo en 2020.

Alors que ces Jeux seront les premiers à être attribués entièrement dans le cadre de l'Agenda-2020, réforme visant à réduire le coût de la candidature comme de l'organisation en utilisant notamment des infrastructures existantes ou temporaires, les comités de candidature devront s'inspirer de la "philosophie" défendue par le Président du CIO Thomas Bach: "présenter un projet authentique" et expliquer "quel héritage ces Jeux laisseront", a-t-il souligné. Los Angeles, pourtant candidat de substitution après le retrait de Boston, semble être la ville favorite. Son logo provisoire est épuré. Il prend déjà date et annonce une suite digitalisée et numérique.la2024_finallogo.jpg Paris, berceau de l'olympisme moderne, encore traumatisée par ses échecs successifs a présenté il y a deux jours son logo. Diversement commenté, apprécié ou pas, il montre une tour Eiffel stylisée meurtrie pour certains par les récents attentats. Paris aurait-il exprimé dans son logo la peur du terrorisme et déjà projeté dans son imaginaire une tour Eiffel déstructurée par une explosion ou un avion suicide? Rome, hôte des Jeux de 1960, mise de son côté sur un projet compact. Elle a fait le choix de mettre avant son patrimoine national. C'est donc le Colisée, représenté par un design inspiré en mouvement, au couleurs italiennes qui a été retenu. Budapest, la capitale hongroise pourrait quant à elle pâtir de son peu d'expérience dans l'organisation d'événements sportifs mondiaux et du manque d'infrastructures.

L'Olympisme à l'heure de la Normandie

, 07:18

Au cœur du Pays de Caux, Mirville petit village de 300 âmes est plus célèbre en Chine qu'en Normandie! Si nul n'est prophète en son pays, Pierre de COUBERTIN n'échappe pas à la règle.

mirville.jpgEn effet, né à Paris, il a passé non seulement sa jeunesse mais aussi une grande partie de sa vie, avant de la finir en suisse, à Mirville en Normandie. La propriété familiale entre Bolbec et Le Havre a vu grandir le rénovateur des jeux. Il y a organisé un des premiers match de tennis sur gazon en France. Il a parcouru la campagne à pied ou à vélo sur les routes d'Etretat ou du Havre. Il a été conseiller municipal de cette petite commune nichée entre les champs et la verdure d'un bois.

S'il a organisé le 2nd congrès olympique au Havre en 1897 juste après les 1er jeux d'Athènes c'est bien parce que Le Havre était la ville de son cœur comme il aimait le rappeler.

Baron_Pierre_de_Coubertin_3.jpgCélèbre dans le monde entier, le nom de Pierre de Coubertin est associé aux Jeux Olympiques, il est aussi pour la commission européenne associé à un plan blanc pour le sport. Qu'en est-il en France? Nombreux dans les écoles autour de Mirville ne savent pas qui il était? Nombreux dans les communes environnantes ne savaient pas que l'esprit des JO était né ici, tout comme le dessin du bouclier de Brennus.

Aujourd'hui est l'occasion d'honorer sa mémoire, de rappeler son oeuvre, de réhabiliter en quelque sorte son nom et de renforcer ce capital historique, culturel et sportif pour notre région au moment ou le Havre se positionne pour accueillir les épreuves de voile quand Paris candidate pour les Jeux de 2024. Inauguration du Viaduc Pierre de Coubertin à 12

Si son cœur est à Olympie, son corps à Lausanne, son esprit est bien en Normandie.

French-tech, sport et olympisme en Normandie

, 00:11

Le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) de Haute-Normandie souhaite que l’héritage culturel légué par Pierre de Coubertin à la Région soit un capital mémoriel valorisé. Conseiller municipal de Mirville, fondateur de la Revue du Pays de Caux, considérant Le Havre comme sa « Ville de cœur » au point d’y organiser le second Congrès olympique en 1897, le baron de Coubertin n’a cessé de promouvoir la région.

Parmi les opérations mémorielles envisagées l’une d’entre-elle a pour objectif de rebaptiser le viaduc de Mirville sur l’autoroute A29 pour lui donner le nom de Viaduc Pierre de Coubertin.

A cet effet, une cérémonie officielle se déroulera sur site le 2 juillet 2015 en présence de Monsieur Denis MASSEGLIA, Président du Comité National Olympique et Sportif Français, du Président de Région Nicolas Mayer Rossignol, de la vice Présidente du Département Chantal COTTEREAU et de nombreuses autres personnalités...

Cette cérémonie commémorative hautement symbolique permettra de renforcer l’image « olympique » de notre région.

A ce titre le CROS s’est mobilisé et a relayé le travail de l’UFR STAPS de l’université de Rouen sur le thème « SEINE VALLEE OLYMPIQUE », primé par le Conseil Général de Seine-Maritime en 2012.

Autour de la personnalité et de l’œuvre de Coubertin, ce projet était entre autre destiné à initier un « cluster » industriel et scientifique pour faire naître sur l’Axe Normandie-Seine un réseau industriel de start-ups dédiées à l’innovation technologique dans le sport.

Devant la récente obtention du « label » FRENCHTECH…, avec l’officialisation de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques de 2024, dans la perspective potentielle de l’accueil des épreuves de voiles par Le Havre, ce projet de cluster et ce capital historique deviennent des atouts supplémentaires pour la Région et pour la France.

Journée Olympique du 23 juin

, 15:50

Le cœur de Pierre de Coubertin est à Olympie, son corps est à Lausanne, son esprit et celui des jeux olympiques est toujours en Normandie, à Mirville, au Havre la ville de son cœur. mirville.jpg Dès ce mois de juin montrons notre volonté d'accueillir les Jeux Olympiques 2024 et les épreuves nautiques au Havre.

Mobilisez-vous, soyez nombreux pour fêter l'oeuvre et l'engagement olympique de Pierre de Coubertin le 23 juin...

www.lehavre2024.fr

, 07:12

http://www.lehavre2024.fr

Candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 : la Normandie se mobilise pour accueillir les épreuves de voile au Havre ! Dans le cadre de la future candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024, la ville du Havre, soutenue par toute la Normandie, est candidate pour accueillir les épreuves de voile. La candidature du Havre est unique car elle est une aventure collective. Appuyée dès son lancement par les régions de Haute-Normandie et de Basse-Normandie, elle fédère autour d’elle les clubs sportifs, les collectivités territoriales, les entreprises, les acteurs culturels et éducatifs et l’ensemble des habitants de ces deux régions bientôt réunifiées. Portée par cette dynamique, les Normands et amoureux de la Normandie, sont appelés à soutenir massivement la candidature havraise. Ils peuvent le dire et le faire savoir en :  en rejoignant gratuitement le comité de soutien sur www.lehavre2024.fr  devenant supporter de la page Facebook « Le Havre – Normandie : Voile J.O 2024 » www.facebook.com/lehavre2024/. Elle rassemblera les témoignages de soutien et démontrera que l’ensemble de la Normandie est mobilisé. Elle diffusera aussi l’ensemble des informations relatives à l’actualité de la candidature.  en publiant des photos de soutien sur le compte instagram : https://instagram.com/lehavre2024/  en utilisant les hashtags suivants : #LeHavre2024 #VoileOlympique #JeSoutiensMaVille #JeSoutiensMaRégion Edouard Philippe, Maire du Havre et Député de la Seine-Maritime déclare que « nous avons un mois pour convaincre de la pertinence de la candidature havraise. Portée par l’Estuaire de la Seine et l’ensemble de la Normandie, notre candidature est une excellente opportunité pour la capitale dans sa conquête des J.O 2024. Nous avons déjà accueilli la voile lorsque la France organisait les Jeux Olympiques, cela illustre l’intérêt historique de notre territoire pour la candidature du Grand Paris. Nous avons besoin de l’ensemble des Normands pour faire valoir la qualité de notre dossier qui s’inscrit dans une dynamique territoriale forte ». “La Normandie est une Région dont le nom figure parmi les plus connus au monde, soulignent Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais. Elle est une grande terre de voile et de nautisme, amarrée à des Ports et des sites exceptionnels : Le Havre, bien sûr, mais aussi son estuaire avec Deauville, Trouville, Honfleur… Et plus largement Etretat, Fécamp, Dieppe, Caen Ouistreham, Cherbourg, Granville... Nos atouts sont considérables : proximité de Paris, accueil de grandes compétitions internationales comme la Solitaire du Figaro, le Tour de France à la Voile, la Transat Jacques Vabre, la Normandy Channel Race, les sites de pratique sportive comme le Centre Sportif Normand à Houlgate. Les Normands peuvent être fiers de ces richesses : nous les appelons à se mobiliser très fortement et à se faire entendre pour accueillir les JO 2024.

” Ville du Havre Clotilde LARROSE Directrice de la Communication clotilde.larrose@lehavre.fr 02 35 19 81 86

Région Haute-Normandie Sophie DE SANTIS Attachée de Presse – Cabinet du Président sophie.desantis@hautenormandie.fr 06 22 80 54 32

Région Basse-Normandie Emmanuelle TIRILLY Attachée de presse e.tirilly@crbn.fr 02 31 06 98 85

PARIS2024: Une candidature citoyenne portée par le mouvement sportif

, 22:44

Pour réussir un tel "PARIS" il est indispensable de créer l'unité dans la diversité.

L'unité des citoyens en premier lieu. Une très large majorité de français de tous les âges, de toutes les régions doit pouvoir se sentir investi d'un projet commun et d'une mission collégiale (accueillir le monde entier pendant un mois).

L'unité des sports et des sportifs ensuite, toutes disciplines confondues (pour faire vivre, promouvoir et développer le sport et les activités physiques en France dès maintenant et pour les prochaines années).

L'unité des entreprises en relais des particuliers et du mouvement sportif pour faire de la France un pays non seulement de sportifs mais aussi de culture sportive.

L'unité des territoires pour la candidature et la fierté de soutenir un tel projet pour le bénéfice et le plaisir de tous.

L'unité des décideurs derrière le mouvement sportif pour encourager, soutenir et promouvoir l'engagement citoyen et entrepreneurial indispensable au succès...

Je l'avais évoqué l'an dernier: le public et la population français sont-ils prêts?

Le Normandie du sport ne pourra pas être une Région test

, 10:09

La proposition, adressée par courrier au CNOSF, à la suite de la motion votée en AG souveraine le 23 mars, selon laquelle la Normandie pourrait être une région test, n'est pas retenue comme telle même si officiellement nous n'avons pas de réponse. Plusieurs CROS semblent souhaiter une accélération du calendrier et si tel était le cas il serait inutile d'engager une procédure expérimentale.

En l'état actuelle des réflexions, les différentes situations et les avancées disparates des futures régions ne permettent pas d'instaurer un calendrier idéal pour toutes au moment des fusions. Si des Régions comme l'Ile de France, les Pays de Loire ou le Centre ont des contours stables, d'autres comme l'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes ne voient pas leur rapprochement comme une évidence.

La Normandie est de son côté dans une situation intermédiaire. L'identité territoriale existe déjà ne serait-ce que par le nom. Les nombreuses ligues déjà Normandes montrent le chemin. Les réflexions engagées depuis juin 2014 entre les deux CROS se concrétisent par les travaux de la Commission Normande Olympique...et tout pourrait aller vite!

Pour plusieurs CROS, si un calendrier accéléré semble nécessaire c'est pour être en phase avec les exécutifs des régions et avec les services déconcentrés de l'état qui devraient, les uns et les autres, être opérationnels dès janvier 2016.

Les réflexions sont toujours en cours et la prochaine réunion des CROS à Paris le 28 mai prochain au CNOSF pourrait être décisive. La question centrale doit rester celle de l'intérêt général du mouvement olympique et sportif...

Candidature au JO 2024, la France s'interroge...et la Normandie?

, 18:38

L’intérêt marqué des Français pour le sport et l'importance de ce secteur en France peuvent-ils suffirent pour créer la dynamique nécessaire à un projet fédérateur et conduire notre pays vers le chemin d’une candidature crédible à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques ?

C'est bien la réponse à cette question qu'il faudra donner.

Les jeux olympiques et paralympiques, pourraient-être un formidable outil d’aménagement du territoire, de rayonnement, d’attractivité, de promotion, de cohésion et de fierté nationales...mais aussi s'étendre partout en France...

Idéalement, c'est un projet solidaire, participatif, au service de la population, des territoires et de l'économie, responsable et ouvert sur le monde qu'il faudrait être capable de générer...En sommes-nous capables? En avons-nous la volonté? Aurons-nous la capacité à rassembler nos forces derrière un projet commun? Sommes-nous capables de créer l’adhésion et la mobilisation autour du projet olympique et paralympique? Avons-nous les moyens de générer l’engagement citoyen nécessaire?

Le mouvement sportif a une responsabilité particulière.

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques en France pourrait constituer une opportunité unique pour mettre davantage de Français au sport, devenant ainsi un outil de santé publique... C'est un élément important du projet que nous développons dans le domaine du sport-santé en Haute-Normandie.

Nous devons nous engager fortement pour promouvoir cette idée olympique, notamment en nous mobilisant: bénévoles, licenciés, clubs... C'est l'idée que nous développons autour de notre projet de coordination, de cohérence et de cohésion depuis deux ans.

Les plus jeunes devront, dès maintenant, être sensibilisés aux valeurs olympiques, puis contribuer progressivement à la conception du projet et à sa promotion, avant de pouvoir vivre les Jeux dans un futur proche (9 ans) en tant que volontaire, spectateur, journaliste, salarié du comité d’organisation, sportif,... C'est le rôle que tient déjà l'exposition itinérante "au cœur de l'olympisme" dans notre Région.

La Normandie est déjà à l'heure de l'olympisme...