Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - liberté d expression

Fil des billets Fil des commentaires

Elargir le délit d'entrave pour l'IVG, n'est-il pas une porte ouverte pour d'autres sujets?

, 10:36

L'accès à la connaissance doit rester un droit légitime ouvert à tous. La toile, les réseaux sociaux, les innovations technologiques du numérique et de l'informatique sont un progrès indéniable et une ouverture sur le monde. Ils offrent une liberté, un choix, un accès infini et gratuit à l'information de toute sorte. Toutefois, certaines applications, certains sites sont payant ou nécessitent un abonnement. D'autres ne sont pas conforme à la réalité, sont baignés d'idéologie extrémiste, traite superficiellement de l'information, pire sont empreint de désinformation. Beaucoup ne permettent pas de vérifier les sources. Ils s'appuient sur des rumeurs, vantent des méthodes, des techniques, des produits, des idées contraires à l"équilibre physique, mental, social des populations ou même dangereux, voire interdits. La désinformation doit être condamnée, la liberté d'expression doit être protégée. La limite ou son interprétation n'est pas simple. La morale, le bon sens, l'éducation, les habitudes, les croyances, la culture... sont autant de marqueurs, de déterminants, de la personnalité des individus et du comportement des populations. Considérer ce qui est ou doit être le mieux pour la société ne peut se déterminer au cours d'une opposition d'un clan contre l'autre. En France, la république laïque par définition ne doit se tromper de débat. La définition, les modifications et l'élargissement du délit d'entrave sont à manier avec précaution. La question "anti-IVG" doit-elle, ou sera-t-elle, seule concernée. L'information "biaisée", la publicité mensongère, les flashs d'information en continue, les affichages sauvages, les messages politiques, les interprétations personnalisées, les blogs en tout genre, les interprétations orientées mériteraient-ils ou risqueraient-ils d'être un jour ciblés? La question est posée. L'idéologie sectaire d'un clan ou d'un autre pourrait à terme remettre en question nombre de liberté d'expression, le libre arbitre, tout simplement la capacité de discernement des individus et à terme la remise en question de voter en conscience. Le sujet est suffisamment complexe et grave pour ne pas le traiter à la légère. Attention danger!

...quelques nouvelles!

, 17:58

C'est bien la moindre des choses que de donner des nouvelles. Il est important dans un premier temps de donner les raisons de mon silence depuis 5 mois.  Tout d'abord Marie-Thérèse POUCHET est devenue notre première présidente du CROS de l'ex Haute-Normandie le 2 mai dernier. Il était important de lui laisser prendre la mesure de la tâche et surtout pour ma part de ne pas interférer par mes billets d'humeur sur le début de son mandat, de ses décisions et de son engagement que certains n'allaient pas se priver de perturber, nous en reparlerons dans un prochain billet. Ensuite, après avoir œuvré avec elle en binôme, il était convenu que nous continuerions notre projet, moi en tant que vice-président avec mission centrale d'accélérer le processus de fusion que nous appelions de nos vœux en réponse aux attentes d'une très grande majorité de nos ligues. Il n'était donc pas urgent que j'intervienne sur mon blog sur ce sujet, tout ce que j'en pensais y ayant déjà été écrit. Enfin, il ne faut pas le cacher, j'ai profité de cette période, où les vacances estivales viennent ralentir toutes les activités, pour me mettre au vert, faire le point et surtout me reposer. Ceci étant écrit, pour le sujet qui me tient le plus à cœur il n'y avait en effet pas grand chose à ajouter. Le CNOSF n'allait pas pendant la campagne olympique bouleverser le calendrier de fusion, la mise en place des nouvelles régions allaient progressivement faire prendre conscience à tous les protagonistes de la nécessité d'avancer sur le dossier de cette fusion et surtout le respect de la loi de la république  et du décret correspondant, nous amèneraient à une accélération après la rentrée de septembre. En effet, il est urgent de se pencher maintenant sur le projet Normand du sport, montrer la volonté de créer une seule structure Normande pour représenter le mouvement sportif sur notre territoire, afin de répondre aux attentes justifiées du Président de Région Hervé MORIN... Les deux bureaux des ex CROS, comme ils l'avaient fait en février dernier, ce sont à nouveau retrouvés pour avancer et préparer non seulement un projet commun mais aussi permettre à la future équipe qui représentera le mouvement sportif Normand d'avoir un outil de travail et une structure de fusion opérationnels dans les meilleurs délais. Deux réunions viennent d'avoir lieu la première à Deauville le 28 septembre dernier et la dernière à Houlgate mardi dernier (11 octobre). La prochaine est prévue pour dans 9 jours et les autres sont programmées tous les 15 jours jusqu'au 6 décembre Il n'était plus envisageable de perdre plus de temps. A la fin de l'année 2016, 53 ligues (ou comités) seront Normands, dès le début de l'année 2017, 6 ou 7 structures viendront compléter la liste qui passera cette fois à 60 soit 85%. Hormis, les structures dites affinitaires, scolaires et universitaires (au nombre de 5), le vol à voile, la pêche au coup et le club Alpin Montagne qui n'ont pas à cette heure de date définitive de fusion pour 2017, il ne restera que le basket pour fusionner en 2018. Il faut constater que le dossier a bien évoluer, il y a à peine un an le projet de fusion était programmé pour des raisons inavouables pour 2021!  Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Il nous reste à terminer le mandat et à préparer au mieux l'avenir du mouvement sportif Normand. J'ai fait ma part et mon temps...

Allez voter, de toute façon il n'en restera qu'un...et tout sera à faire!

, 10:21

Choisir c'est renoncer et parfois à ce que l'on n'a pas choisi.

Il ne me revient pas de dire pour qui voter, chacun est libre et doit prendre ses responsabilités. Tous les citoyens, dont je suis ne seront ni des moutons, ni des enfants gâtés, ni des loups déchaînés au moment de poser leur bulletin de vote dans l'urne le 6 mai prochain. Chacun votera en son âme et conscience dans le respect du secret de l'isoloir. Chacun s'exprimera à l'instant en fonction de son histore, de son passé, de son vécu. Certains en pensant à la France  que leurs parents ou grands-parents leur ont laissé. D'autres pour ce que notre pays représente dans le monde, pays des droits de l'homme, 5ème puissance mondiale... D'autres encore pour sauvegarder notre école ou notre modèle sociale. En fait, les raisons du vote pour l'un ou l'autre des candidats seront multiples. Peut-être y aura -t-il l'expression d'un refus de l'un au bénéfice de l'autre? Sans doute cela se fera-t-il en fonction de ce que représente le candidat. Qu'aura-t-il de meilleur? Sur quoi s'appuieront les électeurs:  des valeurs de respect? d'humanisme? le charisme? l'énergie? La peur, la faim, la colère seront présentes mais pas forcément chez ceux qui sont le plus effrayés ou les plus affamés ou les plus irrités! Lequel peut régler le chômage? Qui améliorera les conditions de logement...?

Cette chance, cette liberté qui nous est offerte ne doit pas être négligée, baffouée. C'est un droit et même un devoir de voter. Le rendre obligatoire comme certains le souhaitent est sans doute une erreur, une antinomie avec cette liberté d'expression. Reconnaître le vote blanc serait à n'en point douter une preuve de maturité démocratique encore bien plus grande... Mais nous n'y sommes pas...

Le 6 mai prochain allez voter, utilisez ce droit et faites en un devoir pour faire résonner vos voix. Ou l'un ou l'autre ou le vote blanc. Allez voter car quelque soit le résultat dès le lendemain tout restera à faire. Nous devrons nous rassembler, le plus largement possible et agir. Je me suis engagé pendant cette campagne présidentielle derrière François BAYROU, j'ai pensé qu'il était capable de mettre tout le monde d'accord derrière son nom au second tour. C'est pourquoi aujourd'hui je n'attends pas que François BAYROU s'exprime pour confirmer mon engagement. Quelque soit le résultat du 6 mai, c'est à partir du 7 qu'il sera nécessaire d'être vigilant, présent et engagé.

C'est dans cet objectif que je continue mon engagement, dans la voie du redressement, de l'unité, d'une nouvelle composition du paysage politique de notre pays. Les législatives sont l'occasion de redonner le pouvoir au peuple, un pouvoir d'arbitre, de décission, sans positionnement systématique, sans prise de position partisane, en bonne intelligence.   Mais là c'est une nouvelle histoire qui commencera lundi prochain

"Les chiens de garde" cinéma d'art et d'essais, documentaires et ...vérités!

, 18:17

Indépendance, pluralisme et objectivité au service de la liberté d'expression et de la démocratie, voilà un programme simpliste, une utopie bien pensante, que j'allais résumer pour définir la liberté de la presse. Je n'ai rien inventé, c'est clair comme de l'eau de roche et c'est ce que "les nouveaux chiens de garde" film documentaire de Gilles Balbastre et Yannick KERGOAT, partant de l'oeuvre datée de 1932, de Paul NIZAN, essaient de mettre en avant. Les commentaires et critiques de Franz-Olivier GIESBERT, de Laurent JOFFRIN, de Patrick POIVRE-D'ARVOR ...sont pour le moins légers et peu avantageux. Henry de Montherlant écrivait  à ce propos: "Le critique insulte l'auteur: on appelle cela de la critique. L'auteur insulte le critique: on appelle cela de l'insulte." C'est un peu ce que ces journalistes émérites, visés dans le documentaire pour leur appartenance à un milieu bien pensant, faisant croire au bienfait de la concurrence des médias pour le pluralisme et la liberté de la presse, semblent être réduits à faire. Ils sont en fait inféodés au pouvoir de l'argent, caste au sein de la caste, ils sont capables de rentrer dans le rang sous la pression des grands groupes de pensées du CAC ou bien de disparaître... Que pensez-vous qu'ils fassent? Ils restent, s'installent, puis changent de place, mais sont toujours là! Imaginez-vous Charles PASQUA faisant la bise à Arlette CHABOT? Eh bien je vous le conseille allez, courez voir ce film...  Nicolas SARKOZY est à la botte, on le savait, depuis il en bégaie s'en excuse presque et le regrette. Le Fouquet's c'est une vieille histoire, on ne l'y prendra plus... Tiens, on dirait le corbeau devant le renard, mais c'est un peu tard. Quant à François HOLLANDE, il apparaît aussi, une coupe à la main, prêt à trinquer sur le dos du pluralisme, de l'objectivité et de l'indépendance, pour faire croire en toute démocratie que lui est autre... Et BAYROU, me direz-vous? Certains sans doute vous diront que c'est une propagande pour lui! Je ne le pense pas, c'est simplement le seul qui n'apparaisse pas en collusion avec le système des petits amis. Là nous n'y pouvons rien... Si une chose: Votez pour lui!