Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Le Mouvement s'amplifie

, 21:45

La prise de conscience de la nécessité de profiter de l'opportunité de fusion s'amplifie.

Si les deux CROS avancent, de nombreuses ligues elles sont déjà Normandes. Sur 70 disciplines (Olympiques et non olympiques confondues) 34 étaient fusionnées en octobre 2015. Les plus récentes dont le sport en entreprise ont réalisées leur rapprochement sur le premiers semestre 2015. Elles ont été rejointes par la ligue handisport et depuis les rencontres Normandes le mouvement s'est amplifié. Flag_of_Normandie.svg.png Le Comité Normand de danse a été validée ce matin (28 février 2016), les médaillés seront réunis en un seul comité normand également dès le mois de mai. La voile a mis en place un comité de pilotage avec un président de préfiguration. L'athlétisme a également bien avancé avec la mise en place d'une structure de transition qui prépare le traité de fusion pour la fin de l'année. L'aviron, l'escrime, le tennis de table ont des calendriers différents mais sont en ordre de marche...

La réunion du club OR à Oissel lundi dernier a confirmé le mouvement, le foot, le hockey, et d'autres encore font que la Normandie du Sport est en marche...

Seuls les archaïques, sans doute un peu rétrogrades, de certaines fédérations, attachés plus à leur pouvoir qu'à un projet d'avenir s'arc-boutent et s'obstinent à aller contre le courant...

Ils vont vite se rendre compte que le train de la modernisation est déjà passé

MOuvement Sportif Normand (Mo.S.N.)

, 21:37

Si rien n'est jamais fait d'avance, les avancées sont toujours bonnes à prendre et à apprécier. Depuis deux ans alors que nous nous rencontrons régulièrement avec Michel TIREL, nous avons constaté que notre vision de la Normandie n'était pas toujours partagé, en particulier par des représentants des CDOS.les_deux_presidents_des_CROS_Normands_en_discussion.jpg Lors de l'AG exceptionnelle du 23 mars 2015, les ligues nous avaient envoyé un signal fort sur leur volonté de voir le mouvement sportif s'organiser et surtout se moderniser en vue de la fusion Normande. Au niveau national, la complexité de la réforme territoriale dans certaines régions et une volonté d'harmonisation (impossible en raison de l'existence de régions à contour inchangé) retardaient notre projet et pouvaient à terme mettre à mal l'organisation Normande du mouvement sportif. Depuis le 17 février les deux bureaux des CROS ont acté ensemble la création d'un organe de transition: le Mouvement Sportif Normand (Mo.S.N.). Cette entité a été validée dès lundi 22 par l'AG du CROS à Oissel et sera confortée,sans doute, par celle de Saint Lo le 24 mars. Cohérence, cohésion, intérêt général, promotion et développement du sport sur la Normandie sont les mots d'ordre de ce projet innovateur. Il reste ouvert à toute les parties prenantes qui souhaiteront nous emboîter le pas... Le Sport Normand s'est mis irrémédiablement en mouvement!

Un Mouvement du Sport Normand Transitoire

, 18:44

Devant une décision récente de prolongation du mandat des CROS et CDOS d'un an plusieurs questions se posent:

1. Pourquoi attendre une fusion qui retarde ainsi d'autant le positionnement fort du mouvement sportif en région?

2. Faut -il y voir une simple pirouette pour permettre à certains dirigeants inquiets de gagner un an?

3. Pourquoi le CNOSF traîne des pieds alors que les fédérations avancent et que les ligues leur emboîtent le pas?

Les deux CROS Normands doivent se positionner clairement et avancer sur ce dossier sans se préoccuper de l'avenir de leur président respectif mais bien sur le projet du mouvement sportif en Normandie...

Affaire à suivre...

Le projet du sport Normand se décline en grand

, 08:49

La fusion Normande une chance à saisir

Un projet identitaire et symbolique

Nous partageons entre le sport loisir, le sport pour tous, le sport de compétition et le sport de haut-niveau cette identité Normande. Nous restons fidèles à l’œuvre de « Pierre de Coubertin » pour symboliser cette terre de sport, « un terrain de jeux grandeur nature ». Notre objectif commun de projet de développement économique et social, pourvoyeur d’emplois et de qualité de vie, entre mer et campagne, doit s’ouvrir au tourisme sportif.

Penser global pour agir local : « être plus stratégique à l’échelle de la région pour être plus efficace à l’échelon de la proximité. »

Autour d’une stratégie de partage et d’innovations

- coordination et synchronisation

- cohérence, cohésion et mutualisation,

- optimisation de la gouvernance

L’accompagnement des clubs (véritables entreprises), où bénévoles et salariés restent les chevilles ouvrières, doit leur permettre de se moderniser (numérique, communication, gestion …). Les offres de pratique doivent progressivement se diversifier (tourisme sportif, santé, culture…)

Le sport : un droit au même titre que le logement ou que le travail ?

L'ouverture des activités physiques et sportives vers un plus large public reste certainement un des plus grands défis offert à l'ensemble des disciplines sportives.

Il est important de noter que le Comité Olympique ne se détourne pas de ses objectifs d’excellence en matière de sport. Il considère l’ensemble des sportifs, du loisir au haut-niveau, de la même façon. La transversalité du projet implique la citoyenneté et aussi la lutte contre les addictions en général et le dopage en particulier qui reste une priorité.

Le paradoxe du sport professionnel ou pseudo professionnel

, 19:22

Par définition le sport pro devrait être lucratif. Ne devrait-il pas s'appuyer sur un modèle économique pourvoyeur de rentrées financières supérieures au dépenses. Comme toute entreprise, les clubs pro devraient dans leur secteur d'activité générer des bénéfices. Est-il justifié qu'autant d'argent public soit ainsi engagé dans de telles entreprises privées? Les infrastructures mises à disposition représentent déjà une manne financière supportée la plupart du temps par les collectivités territoriales. La masse salariale représente de son côté la part essentielle du fonctionnement. Dans une période où des efforts sont demandés dans tous les secteurs est-il envisageable que le sport Pro s'il continue d'être largement financé par de l'argent public ne soit pas amené à faire lui aussi des efforts. A partir de quand parle-t-on de sport Pro? Dès que des sportifs perçoivent une indemnité, même si elle n'est pas officiellement déclarée comme un salaire, au regard des sommes perçues, il semble important que les collectivités sollicitées pour participer au subventionnement de tel club se posent réellement des questions qu'elles éludent probablement.
A l'heure où les finances publiques sont en difficulté, quand il est important de faire des économies, au moment où les subventions des petites structures associatives sont en baisse, la situation du sport Pro est paradoxale. Est-il logique qu'une collectivité locale ou territoriale dépense tant dans ce domaine.
A l'heure de la fusion Normande, comment la région à venir financera:
- le foot (Caen en ligue 1, Le Havre en ligue 2 et une équipe métropolitaine à Rouen aux ambitions non dissimulée...)
- le basket (Le Havre et Rouen en Pro A et Evreux aujourd'hui en Pro B...)
- le Hockey (Rouen en tête de l'élite depuis 25 ans et Caen qui souhaite y venir)
- le hand, le rugby, ...
Un Projet Normand du Sport doit permettre de définir des priorités, des options et annoncer la couleur.
Le sport Pro devra de plus en plus s'assumer en tant que tel

Le Mouvement Sportif et la Fusion Normande...

, 10:49

Aucune région en cours de fusion n'est autant avancée que la Normandie.
Sur 70 sports ou disciplines sportives que comptent la Normandie, 34 sont déjà Normandes. Certaines comme le Tennis, le Hand ou la Natation ou encore le Rugby le sont depuis longtemps pour ne pas dire toujours. D'autres le sont devenues plus récemment comme la ligue Normande de Sport en Entreprise dont la fusion date de janvier 2015. 2014-11-22_09.39.55.jpg
Des Ligues ou Comités Régionaux travaillent sur le sujet, six ou 7 sont en cours de fusion ou bien avancés comme le Tennis de Table, la Voile... Environ autant ont commencé un travail de rapprochement, avec des rencontres et des échanges pour mieux se connaître, comme le Volley-Ball, la Gym, l'Aviron,... L'athlétisme, le basket sont au début de leur réflexion.
Si les fédérations, du niveau national, ont un rôle à jouer, les ligues à l'échelle régionale ont bien pris conscience qu'il était important de ne pas attendre et de se préparer.
D'ici le premier semestre 2016, 40 à 45 comités régionaux (ou ligues) Normands existeront.
Cette année 2016, dernière de l'Olympiade en cours doit donc permettre la mise en place d'un seul CROS Normand dès le début de l'olympiade 2017-2021. C'est bien ce qui a été initié entre les deux CROS actuels depuis les Rencontres Normandes du Sport de 2013 et 2014 et conforté ce week-end à Houlgate...
voir :
rencontres-du-sport-normand-vers-un-projet-partage.
la-normandie-du-sport-sera-t-elle-au-rendez-vous-ou-laissera-t-telle-passer-sa-chance-et-son-tour.