Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Un Normand: Pierre de COUBERTIN

, 09:15

Baron_Pierre_de_Coubertin_2.jpgNé à Paris le 1er janvier 1863, Pierre Fredy, Baron de Coubertin est un Normand d'adoption. Il passe sa jeunesse à Mirville entre Rouen et Le Havre. Il dit d'ailleurs du Havre qu'elle est la "ville de son coeur"... Sportif, empreint de la culture Anglo-Saxonne, il se passionne pour le rugby. Il dessine d'ailleurs ce qui deviendra le bouclier de Brennus. Il aurait organisé la première partie de "lawn tennis" en France dans le parc de la propriété familiale de Mirville, où il pratique aussi l'aviron, se passionne pour la boxe, le tir...Il a parcouru la campagne Normande à vélo, à cheval ou à pied...Des chemins de randonnées vers le Havre ou Etretat pourraient porter son nom et voir le jour... Pourquoi pas?

S'il a été très critiqué, catalogué de misogyne, de raciste, de réactionnaire,...il est aussi reconnu comme humaniste, réformiste et avant-gardiste. Il a été avant tout un homme de son temps qu'il faut regarder et écouter non pas à l'aune des connaissances d'aujourd'hui mais avec les limites et pratiques sociologiques, philosophiques ou politiques de la période d'entre deux guerres, de la IIIème république, d'une époque coloniale, de la non existence de l'Europe, d'une période où le corps médical et les grands noms de la faculté à l'époque pensaient que le sport pouvait être dangereux et qu'il déformait le corps des femmes, "ce corps fait pour procréer"!

L'idée de rénover les Jeux n'est-elle pas née en Normandie, ne s'est -elle pas renforcée en Normandie pendant sa jeunesse? J'en veux pour preuve que le second congrès Olympique de l'histoire à eu lieu en 1897 au Havre..., Une belle occasion de fêter l'année prochaine en même temps que le 500ème anniversaire de la ville chère à François Premier, le 120ème anniversaire de ce congrès olympique... Pourquoi pas ?

Aujourd'hui, 1er janvier 2016, jour de la (re)naissance de la Normandie, date anniversaire de la naissance de pierre de Coubertin il me semblait important d'y penser et de rappeler que pour Pierre de Coubertin, le Normand, si son cœur est à Olympe, son corps à Lausanne, son esprit est bien en Normandie:

"Les jeux olympiques sont une grande leçon de philosophie que se donne à elle même l'humanité"

Jour J pour la Normandie

, 00:01

Le compte à rebours se termine, il est minuit, à l'heure où chacun souhaite le meilleur pour 2016, prend de bonnes résolutions pour l'année à venir, la NORMANDIE est officiellement une nouvelle région française.

Si 2015 a été marquée de façon tragique et triste, la crise multiple (moral, financière, climatique, politique, alimentaire, institutionnelle...) est subit par toutes les franges de la population. Il est au moment de tourner la page important de ne pas oublier le déroulé de cette année.

A son niveau le mouvement olympique et sportif n'est pas en reste et sa crise potentielle, larvée, fissure progressivement le mur de la maison érigée en son temps par Pierre de Coubertin. J'ai à cette heure une pensée particulière pour lui qui fêterait ce 1er janvier 2016 son 153ème anniversaire.

De son côté, l'actuel Président du CIO Thomas BACH dans ses vœux parle de "changer ou d'être changé".... A notre niveau, en Normandie, j'opte pour la première proposition. Nous sommes aussi à l'heure du bilan, du point d'étape sur les avancées mais aussi et surtout sur les retards... Nous devons pour les licenciés, les bénévoles, les clubs, les comités et les ligues mais aussi pour la promotion et le développement du sport sur l'ensemble de notre territoire ne pas nous contenter de faire des vœux mais bien de mettre en place l'organisation efficace et représentative de l'ensemble du mouvement sportif Normand.

A mon niveau, je ne formule pas cela sous forme de vœux, le constat est simple. Le Mouvement Sportif Normand sera celui de l'engagement, du réalisme, du progrès et de l'innovation ou ne sera pas:

1. l'unité dans la diversité que je prône depuis 2013, difficile à concrétiser jusqu'alors, sera avec la Normandie non seulement évidente mais obligatoire. Il faut du courage pour bâtir l'avenir, penser à nos successeurs et créer une seule et unique représentation du mouvement sportif pour la Normandie. Contre vents et marées, je continuerai de défendre ces positions.

2. L'archaïsme de pensée et d'action, théoriques, d'étiquettes, de petite représentation, dépassés depuis longtemps, font aujourd'hui la preuve de leur inefficacité (cf l'article du 23 décembre: http://didier.polin.over-blog.com/2015/12/le-meilleur-pour-2016-en-normandie.html. Il est temps de penser "réaliste" et d'agir "concret" dans l'intérêt général de toutes les disciplines, pour chaque club.

3. Notre modèle et son organisation sont inappropriés au temps moderne et aux adaptations nécessaires à la réforme territoriale. Les positions de "résignés réclamant" devront être abandonnées; Il est temps que le plus grand nombre s'engage derrière le projet de promotion et de développement du sport en Normandie pour y être acteur et force de proposition.

A l'heure de la Normandie il est maintenant ridicule d'être sur les appellations du passé et sur les fonctionnements dépassés.

Je m'engage pour cette dernière année de l'Olympiade à défendre coûte que coûte la mise en place d'une seule représentation du Mouvement Olympique et Sportif en Normandie, à créer dans les semaines qui viennent la dynamique pour réaliser avec celles et ceux qui le souhaitent un nouvel élan et de mettre en place sur notre région une nouvelle organisation du sport avec et pour les Clubs.

Que 2016 soit pour chacun d'entre-vous et de vos proches l'année de la réalisation de vos vœux les plus chers.

Le sport au cœur des régionales 2015

, 21:39

Flag_of_Normandie.svg.pngLundi 30 novembre à partir de 15h sept des neuf listes en lices aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochain ont accepté de venir présenter leurs propositions pour le sport en Normandie au mouvement sportif dans les locaux où siège du CROS à Oissel.

http://clubor.fr/index.php/article/le-sport-au-coeur-du-debat-des-regionales-2015

Sur le principe de l'écoute citoyenne et républicaine les représentants du mouvement sportif présents pourront entendre les candidats. Chacun aura 10mn pour exposer les grandes lignes du projet de la liste qu'il soutient et répondre à trois sujets généraux qui auront été élaborées à partir des questions posées sur le site du clubOR: http://clubor.fr/index.php/article/le-sport-au-coeur-du-debat-des-regionales-2015

Le tirage au sort permettra d'établir l'ordre de passage de chaque candidat

Déclaration sur le projet d'avis de désignation du chef-lieu de la Normandie

, 21:05

Séance du CESER du lundi 8 juin 2015

J'interviens au nom du Mouvement Olympique et Sportif Haut Normand que je représente et m'abstiendrai sur ce projet d'avis pour la désignation du chef lieu de la région.

Nous avons en amont de la réforme territoriale organisé avec nos collègues de la Basse-Normandie une Commission Normande Olympique. Notre priorité était de permettre la promotion et le développement du sport en Normandie, de multiplier les emplois de proximité et surtout de conserver ceux existant déjà dans nos structures respectives. Nous allons continuer ce travail.

Il n'était pas envisagé dans nos réflexions de définir un siège unique, ni de préciser où devait se trouver la capitale régionale. Ce dernier point ne rentre pas dans nos prérogatives ou compétences nous ne souhaitons pas passer outre.

Les avancées obtenues rapidement dès juin 2014 entre les deux CROS débouchent aujourd'hui sur des crispations sensibles qu'une décision non partagée risque d'aggraver.

Nous nous en tenons là.

Le mouvement sportif à l'heure de la désignation du chef lieu de la région Normandie

, 09:18

Des impératifs calendaires et des évidences:

1. La loi et le projet de décret désignant le chef-lieu provisoire de chaque région existent et sont précis:

- depuis quelques jours Rouen a été proposée officiellement à ce titre avec la nomination d'un préfet de pré-figuration

- une consultation est maintenant ouverte

- avant le 31 décembre 2015 le chef-lieu de chaque région devra être précisé

- avant le 1er juillet 2016 résolution unique du Conseil Régional incluant le siège de la Région

- avant le 1er octobre 2016 décret fixant le chef-lieu définitif

2. Il n'est pas réaliste de faire déménager et de transplanter les salariés de nos structures respectives sous prétexte de fusion de la région et de l'apparition d'une "capitale", la proximité doit être prise en compte et les délocalisations doivent sortir d'ores et déjà de nos esprits

3. Il sera important de créer une instance de gouvernance commune pour répondre aux besoins et obligations de représentations du mouvement sportif auprès des services déconcentrés de l'état et des collectivités territoriales.

4. La discussion pour la désignation du chef-lieu ne doit pas nous disperser et nous faire perdre de vue nos missions bénévoles pour la promotion et le développement du sport sur l'ensemble du territoire Normand.

Des réflexions

Le bon sens doit primer:

- ce n'est pas le chef-lieu qui fera la région mais bien les territoires.

- il faudra un pilotage avec des services de proximité

- l'unité dans la diversité sera de mise au risque de perdre beaucoup de temps et d'énergie

- sans précipitation il est souhaitable d'être simple et d'être claire: l'essentiel reste de travailler ensemble et de façon pertinente

- il faut garder à l'esprit que pour le moment:

la loi Notre reste imprécise les compétences des collectivités ne sont pas encore clairement déterminées. - l'aménagement du territoire et un projet commun ne prévalent-ils pas à la détermination d'un chef-lieu et pour nous à la détermination d'un siège unique?

Propositions

En fonction des avancées proposées par la commission des territoires et de la consultation des CROS et des CDOS lors de la réunion au CNOSF le 28 mai prochain, il sera nécessaire de toutes les façons de continuer le travail initié au sein de deux CROS Normands.

Quelles sont les priorités?

- Promotion et développement du sport sur le territoire

- Maintien des emplois existants et développement d'embauche de proximité

- Projet commun et représentation forte devant la puissance publique

Calendrier:

28 mai réunion au CNOSF des CROS et des CDOS

26 juin réunion à Oissel de la Commission de Coordination des CROS

Axe seine et Jeux Olympiques

, 21:33

La #HauteNormandie aujourd'hui et la #Normandie demain de par leur richesse patrimoniale, historique, culturelle et sportive offrent par leur paysage des "terrains de Jeux grandeur nature".

Plus qu'une voie, un boulevard ils seront quand l'heure sera venue une avenue olympique.

Pierre de Coubertin de Mirville, entre Etretat, Le Havre et Paris a sillonné la région à pied, à vélo et à cheval et a pensé puis construit les Jeux Olympiques modernes...

La Normandie terrain de jeux grandeur nature c'est une voie verte pour les J.O. de Paris, quand Paris sera candidate...

Cela se prépare, se pense, s'organise, ...dès maintenant... ...et pour 2028

Une Région "terrain de jeux grandeur nature"

, 08:52

banniere_axe_seine.jpg​Si la réforme territoriale en cours, propose la réunification des deux régions normandes, la Normandie elle existe déjà et est connue et reconnue... Du Mt St Michel à Etretat, son littoral offre une réputation à l'international en matière de tourisme. Par l'axe seine, de la mer, elle est en lien avec la capitale et ouverte sur le monde. Entre l'agriculture et l'industrie elle est une terre de contraste, de culture et d'histoire. Avec ses forêts, ses plaines, ses collines et ses vallées elle dispose d'une variété de paysages qui ont fait l'enchantement des impressionnistes, des écrivains et romanciers, des promeneurs.

A l'heure où le "sport pour tous" et le "sport santé" sont mis en avant, elle est une terre propice à la promotion et au développement des activités physiques et sportives. Les chemins de randonnées, les voies vertes, son fleuve et ses cours d'eau, les étendues naturelles vertes et bleues lui donnent le potentiel d'être "un terrain de jeux grandeur nature".

Région où il fait bon vivre, où la qualité de vie peut devenir un atout supplémentaire: La Normandie est-elle sportive? ​